vendredi 31 janvier 2014

[Thomas Day] La Voie du sabre [BD]

Titre : La Voie du Sabre, tome 1 : Les cendres de l'enfance
Auteur : D'après le roman de Thomas Day
Editeur : Glénat
Nombre de pages : 64
Un récit d’apprentissage sur les routes d’un Japon médiéval et mythologique
La vie du jeune Mikédi, fils du chef de guerre Nakamura, est bouleversée lorsque débarque dans la forteresse où il vit un samouraï de légende, Miyamoto Musashi. Cet homme, puissant et repoussant à bien des égards, est pourtant le plus grand maître de sabre qu’ait connu l’Empire. Nakamura souhaite en faire son premier samouraï, mais Musashi préfère reprendre la route en prenant Mikédi comme élève. La Voie du Sabre ne s’offre néanmoins pas au premier venu, et auprès de Musashi l’apprentissage de Mikédi aura souvent un goût amer...
En adaptant La Voie du Sabre de Thomas Day, publié aux éditions Folio SF et vendu à plus de 25 000 exemplaires, Mathieu Mariolle et Federico Ferniani nous plongent dans un Japon de fantasy, un Japon du XVIIe siècle qui ne fut jamais, où des héros de chair et de sang croisent le fer avec des créatures mythiques.

Vous aimerez :
- retrouver les phrases et les répliques du roman
- la beauté des scènes de combat
- les merveilleuses double pages des contes

Vous n'y trouverez pas :
- de surprise par rapport au roman

Mon avis ?
Un peu de BD, ça ne fait pas de mal !

Il s'agit ici de l'adaptation (très fidèle) de la première partie du premier tome du roman de Thomas Day, La Voie du Sabre. On y retrouve à peu près exactement tout ce qui s'y passe dans le roman. Chaque phrase dans les encarts descriptifs provient de la narration, chaque réplique de la BD existe aussi dans le roman : difficile de faire plus fidèle !! C'est, pour cela, un vrai plaisir. Je vous préviens néanmoins : c'est aussi pour cette même raison qu'il vaut mieux ne pas ouvrir la BD directement après avoir lu le roman de Thomas Day, car tout colle de très près et l'effet de répétition peut vous gâcher le plaisir...

Quelques coupes scénaristiques ont été effectuées, mais rien d'important en fait. Et surtout, ils ont gardé les contes !!! En effet, dans le roman de Thomas Day, certains personnages prennent parfois la parole pour des chapitres indépendants où ils racontent des histoires complètement indépendantes au roman elle aussi (dans le sens où le roman pourrait se poursuivre sans elles.) Ce sont des histoires très belles, des souffles vibrants, de vraies pauses poétiques dans le roman. Les retrouver dans la BD fut un régal, d'autant plus que les doubles pages qui les composent figurent tout simplement parmi les plus belles de l'album !!

Vous l'aurez donc deviné, entre le travail d'adaptation, la fidélité au roman et la beauté des images et des couleurs, c'est une vraie réussite que cette bande dessinée adaptée du roman de Thomas Day ! A réserver autant aux fans du roman qu'à ceux qui ne l'auraient pas encore lu. :-)

2 commentaires:

  1. J’avais entendu parler du roman, la couverture de cette bd est magnifique !

    RépondreSupprimer