dimanche 29 juillet 2012

[Anthony Boulanger] Ecosystématique de fin du monde

Titre :Ecosystématique de fin du monde
Auteurs : Anthony Boulanger
Nombre de pages : 218

Anthony Boulanger (prix Merlin 2010) nous offre un voyage entre science-fiction et fantasy, à travers une série de nouvelles où magie, golems et licornes côtoient vaisseaux spatiaux et planètes étranges. Ce recueil offre ainsi de merveilleux plaidoyers sur l'homme et son avenir, à cent mille lieux des visions pessimistes que l'on reproche souvent à la science-fiction.

Vous aimerez :
- l'aspect écologique des nouvelles
- le tryptique lovecraftien du milieu de recueil
- le post-apo version optimiste !
- le lyrisme

Vous n'y trouverez pas :
- de robots
- une SF pessimiste
- une leçon de morale

Mon avis ?
Il est rare qu'un auteur se risque, en un seul recueil, à explorer une multitude de registres et de genres à mille lieux les uns des autres. Souvent, il y a un risque de perte d'unité, et donc d'une impression de morcellement à la lecture. Ce n'est pas le cas ici. Ici, du début à la fin, on sent la construction d'un seul et même fil de pensée narrative qui unit des textes pourtant hyper différents.
J'ai particulièrement apprécié la petite série de nouvelles lovecraftiennes au milieu de textes plus personnels de l'auteur. Et un coup de cœur absolu pour la nouvelle qui clôt le recueil, intitulée Les Révolutions du Serpentaire : une nouvelle à fin multiples, qui mue telle un serpent de conclusion en conclusion, à chaque fois plus surprenante et plus intéressante. Il fallait y penser et, surtout, il fallait tout le talent d'Anthony Boulanger pour réussir cet exercice de style et le rendre intéressant.

Difficile d'en dire plus sur ce recueil au style protéiforme : vous ne vous ennuierez pas une seule seconde. Je l'ai lu il y a plus d'un an (déjà !) et le souvenir de cette lecture reste, impérissable, résistant au temps et aux lectures qui passent :)

5/5
En plus, le recueil est à petit prix : 12€ seulement ! Pas de quoi bouder son plaisir, même pour les petits porte-monnaies comme moi ^o^

Aucun commentaire:

Publier un commentaire