vendredi 15 juin 2012

[Entretien avec...] Marika Gallman 2/2

Et voici, comme promis, la suite et fin de l'interview avec Marika Gallman. Pour ceux qui auraient manqué le début, c'est par là. Sinon, c'est ci-dessous que ça s'passe ! Enjoy ;)

---

SFFF100%VF : Autre question (une classique, mais promis, la prochaine sera plus originale ;)) : quand tu écris, est-ce que tu as un petit rituel ? Des habitudes ? Ou peux-tu écrire partout et tout le temps ?

Marika : Je n'ai pas vraiment de rituel. Je m'assieds à mon ordinateur, et j'écris. Des fois parce que j'en meurs d'envie, des fois parce qu'il faut le faire même quand on n'a pas l'inspiration, pour que le train ne s'arrête pas. J'aime bien écrire dans mon jardin, avec le portable, de la musique dans les oreilles. Mais il m'arrive aussi d'avoir une vague d'inspiration dans les transports publics, quand je n'ai rien pour écrire, et je me retrouve avec des kilomètres de texte sur les mains et les avant-bras :)

SFFF100%VF : Récemment, on t’a croisée à la convention Mystic Falls, aux Imaginales. Et il y a tant d'autres conventions et salons à venir encore... tu as dû faire des dédicaces à tour de bras ! Tu peux donner des conseils aux jeunes auteurs qui nous lisent pour ne pas rater sa dédicace ? Ou, au contraire, nous dire tout ce qu'il faut faire pour la rater !

Marika : C'est vrai que j'ai signé pas mal, j'en étais la première surprise (et ravie !). Par contre niveau conseils, ahem... C'est dur, je me suis retrouvée plusieurs fois devant quelqu'un, à lui dire « Je ne sais pas du tout quoi écrire ! » Ça, c'était pour les trucs à ne pas faire, je pense :) Mais les lecteurs sont des perles en général, et du coup la conversation s'installe, et on peut faire un truc personnalisé. J'essaie de savoir un peu qui sont les gens que j'ai en face, s'ils ont déjà lu, quels sont leurs goûts en matière de lecture, et de faire quelque chose qui ne soit pas formaté. J'ai une ou deux phrases de prêtes, mais j'essaie de les adapter à la personne si je n'ai pas trop d'inspiration. Je me mets à la place du lecteur, et je me dis que s'il vient te voir, c'est pour un partage, même s'il est très court, et que moi ça me décevrait si je n'avais qu'un truc du type « Bonne lecture » dans mon livre.

SFFF100%VF : Tu es la première auteur de bit-lit francophone publiée chez la maison d'édition qui a introduit le genre en France et en francophonie. En quoi te sens-tu différente de tes pairs anglo-saxons, que ce soit au niveau du style, de l'héroïne, etc. ? Bref, quelle est la french-touch (si tu penses qu'il y en a une bien sûr :)) ?

Marika : En quoi je me sens différente... Eh bien, déjà, je pense que je suis la seule à avoir écrit de la bitlit sans en avoir jamais lu, donc peut-être que, en ça, mon roman a une touche un peu plus fraîche que les autres, je ne sais pas. J'ignore s'il y a une french/swiss-touch, je n'ai pas encore assez lu du genre pour voir en quoi je serais différente, et pas encore assez lu d'autres francophones dans ce style pour en tirer des conclusions. Elle est vilaine ta question, je n'ai absolument rien à y répondre, je crois :)

SFFF100%VF : Et au niveau des salons, comment les fans du genre réagissent-ils face à toi quand ils s'aperçoivent que tu es francophone ?

Marika : En salons, pour le moment, j'ai eu des réactions super, et plutôt du genre « C'est génial, enfin quelqu'un qui parle la même langue que moi et avec qui je peux parler ! ». Et c'est vachement bien, parce que j'aime bien parler avec eux, justement :)

SFFF100%VF : Parlons un peu de tes lectures... qu'as-tu lu de bien récemment, et que tu pourrais nous conseiller ? En vampirique, par exemple ? Si c'est francophone, c'est encore mieux !

Marika : C'est marrant, parce que je viens de commencer le dernier Clavel, Le Pouvoir des Psylles, et que normalement je lis peu de francophones. Je suis vraiment très contente d'avoir retrouvé Léa. Un peu triste, aussi, parce qu'après ce sera terminé, et que quand on s'attache à des personnages, c'est toujours dur de leur dire adieu. Celui-ci je le conseillerais les yeux fermés. J'ai vraiment beaucoup aimé les 2 premiers tomes, et Fabien est super Bling Bling, et y a plein de vampires.

SFFF100%VF : Enfin, dernière question, et comme promis au début : on va boucler la boucle ! Si Maeve devait se présenter aux lecteurs, en quelques lignes, elle leur dirait quoi ?

Marika : Maeve ? Se présenter ? Naaaah, elle le ferait jamais à moins que le lecteur ait fait quelque chose pour lui déplaire ! Elle est trop farouche. Moi, par contre, je dirais un truc assez cryptique du genre "Elle a un bon fond, même si elle n'est pas encore au courant."

SFFF100%VF : Eh bien, Marika, je te remercie, et je te dis à une prochaine fois peut-être ? A très bientôt, en tout cas, côté romans ! Car entre le début et la fin de la rédaction de cette interview, j'ai eu le temps d'acheter, lire et apprécier Rage de dents... et j'ai déjà les crocs alors que ça ne fait que quelques jours que j'attends la suite ;)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire